Inazuma Eleven [RPG]

RPG pour Inazuma Eleven!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sherlock ~New Génération~

Aller en bas 
AuteurMessage
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Sherlock ~New Génération~   Mer 14 Aoû - 15:40

Chapitre 1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Kimi-chan

avatar

0 Averto
Messages : 144
Date d'inscription : 05/08/2013
Age : 17
Localisation : Tokyo

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Mer 14 Aoû - 16:04

Whoooaaaa !!Je veux la suite !! J'ai l'impression de re-vivre mon enfance à Londres :3 ! Attends.La fille s'appelle Camille et elle a 12-13 ans ? T'est sûre qu'on se connais pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Mer 14 Aoû - 16:16

La suite arrive XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Kimi-chan

avatar

0 Averto
Messages : 144
Date d'inscription : 05/08/2013
Age : 17
Localisation : Tokyo

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Mer 14 Aoû - 16:27

Ouiiii! Je suis contente x3 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Sam 17 Aoû - 13:20

Terminer

Chapitre 2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Ven 23 Aoû - 8:23

Voilà le chapitre 3, avis ?

Chapitre 3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Edgar Partinus

avatar

0 Averto
Messages : 134
Date d'inscription : 23/12/2012
Localisation : Lioccot Island

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Mer 28 Aoû - 21:59

Trop bien tu pourrai faire Ecrivain Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://d-katik.forumsgratuits.com/
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Ven 30 Aoû - 7:23

Oui on me le dit souvent Smile, mais je me tourne plus vers les chevaux. L'écriture n'est qu'une passion secondaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Arsène Smith

avatar

0 Averto
Messages : 31
Date d'inscription : 13/08/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Ven 30 Aoû - 12:14

Vivement la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherlocknewadventur.forumactif.org/
Arsène Smith

avatar

0 Averto
Messages : 31
Date d'inscription : 13/08/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Dim 29 Sep - 18:24

Oh Miss Hooper on attend la suite ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherlocknewadventur.forumactif.org/
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Dim 29 Sep - 18:44

Me revoilà tout le monde, désoler pour l'absence c'est la première et la dernière promis Wink

Bon je m'excuse du temps que j'ai mis, mais vaut mieux tard que jamais Smile:


Chapitre 4:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Hamano Kaiji
Admin
avatar

0 Averto
Messages : 456
Date d'inscription : 15/12/2012
Localisation : Tokyo, Collège Raimon

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Lun 30 Sep - 14:17

Content que vous soyez tous les 2 de retour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inazuma-elevenrpg.forumactif.org
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Sam 5 Oct - 7:07

Ah nous aussi Smile, bon voilà la suite, vous allez enfin savoir qui est Alex :

Chapitre 5:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Sam 12 Oct - 7:04

Voilà la suite, j’espère que se chapitre vous plaira avec l’arrivait d'un nouveau personnage Smile

Chapitre 6:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Arsène Smith

avatar

0 Averto
Messages : 31
Date d'inscription : 13/08/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Sam 12 Oct - 7:14

*Pas de gros mots* ! J'adore trop ton talent d'écrivains, c'est juste magnifique et tu à une si jolie plume ! Cette histoire et pour l'instant si touchante, que va t'il se passait ? Pourquoi ne se rappelle t'elle de rien ? Et comment va faire Jonathan pour retrouver les proches de Callista ? Oh....... Je retrouve ma petite sadique là, quand va tu arrêter de faire souffrir ton pauvre personnage ? Hein ?

Vivement la suite ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherlocknewadventur.forumactif.org/
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Sam 12 Oct - 7:17

Merci pour ton Com's. Alors, désoler ma chère petite Lys, mais je ne peut répondre à aucune de tes question Wink Comme pour les autres tu va devoir attendre XD. Vos commentaire me font toujours plaisir, n'hésitez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Sam 12 Oct - 12:39

La nuit avait fait son apparition depuis bien longtemps maintenant, elle était fraiche et un voile fin recouvre le ciel sans étoiles, le vent soufflé dans les feuillages des arbres et fit envoler de nombreuses feuilles mortes vers d'autres lieux. Il y avait peu de monde cette nuit-là, rare les personnes qui marchaient dans ses rues humides. Il avait plu toute l'après-midi, Jonathan fixa d'un regard perdu et soucieux la fenêtre en face de lui, ses doigts allés et venez dans la chevelure brune de cette jeune fille qu'il l'avait sauvé le jour même.
Avec l'aide de Mme. Harvrd, Jonathan l'avait emmené à l'hôpital qui était le plus proche, après les premiers soins, il avait pu rester avec elle. Mais ce fut une courte visite, elle avait dû être transférée dans une autre chambre et lui revenir au lycée. Le plus dur fut la séparation, il l'avait vu gesticulait de partout et criait son nom quand ils l'ont emmené loin de lui. Ils ont dû l'attacher et l'endormir en peu, elle bougeait de trop.
Son regard bleu acier montré de la tristesse, de la peur, oui, beaucoup de peurs, il s'en veut maintenant, elle avait surement cru qu'il l'abandonner. Son regard hanta chaque fois ses pensées, il ne peut l'oublier. Ce regard perdu, apeuré, mouiller par les larmes, le sentiment d'être abandonné qui l'envahie soudain, se demandant peut-être ce qu'il va ensuite se passer, si tout ira bien comme insinuait les infirmiers autour d'elle, comme si elle était une attraction.
Elle avait beaucoup criaient, pleurait et elle gémissait son nom à ce qu'ils disaient. Maintenant, elle se trouvait devant lui, allongé sur ce lit, calme, elle ne savait pas qu'il était là en train de lui masser la tête et Jonathan prit soudainement peur, peur de sa réaction, peur qu'elle le rejette. Elle était quand même fragile, elle ne savait plus de son et prénoms, se rappelle vaguement de certaines choses, ne se souvient plus de ses proches et très fragile au stade moral. Et puis pour elle, le blond l'avait abandonné à son triste sort. Mais cela et faux, pas un seul instant, il ne cessa de pensées à elle, de pensée ainsi à ses yeux apeurés poser sur lui.
Elle commença à enfin bouger et à clignait des yeux, son regard se balade sur le plafond avant de tomber sur lui, il lui sourit timidement surveillant sa réaction. Elle ouvra la bouche, mais Jonathan anticipa et prit la parole :

- Non, je ne t'ai pas abandonné et non, je t'abandonnerais jamais ! Je t'en donne ma parole.

Elle sourit et se sentit mieux rassuré, mais la panique reprit aussitôt.

- J'ai peur...
- De quoi ?
- De ne plus me souvenir de mon nom, de mes proches, de m-ma... Ma vie avant tout ça !

Deux larmes roulèrent aussitôt sur ces fines joues pâles, devant tant de détresses, Jonathan lui prit la main et lui dit :

- Ne t'inquiète pas... Ça va aller. D'accord ?

Elle hocha la tête.

- Tu sais... Il faudra un nouveau prénom pour l'instant, tu veux choisir ?
- Va-y... Je n'ai pas d'idée.

Il réfléchit un moment et sans aucune hésitation dans la voix lui dit :

- Mavie.
- Mavie ? Fit-elle avec le plus beau sourire. Se me va...
- Je dois te laisser, je suis désolé, mais je dois m'occuper de ma petite sœur.
- À demain alors.
- Oui, à demain Mavie.

Et il ferma la porte et voyait pour la dernière fois sa petite protégé sourire. Mais il ne partit pas tout de suite, non, il préféra de déambulait sans but dans les sombres couloirs de l'hôpital. Mavie, pourquoi l'avait-il l'appelait comme ça ? Un sourire triste se dessine sur ces lèvres tremblantes, Jonathan finit par s'effondrait en larmes, effondrait par un souvenir poignant.

- *Pas de gros mots*... Que je suis con ! Disait il la machoire serrer

Mais il voyait en elle cette femme qu'il a aimait, cette dernière se nommer aussi Mavie, elle avait aussi de grands beaux yeux bleu acier et de beaux longs cheveux bruns, elle était aussi fragile, tellement fragile qu'on pouvait la briser facilement. Mavie était morte devant ses yeux, il était impuissant.
C'était la une nuit, sans lune ni étoile, la pluie battante fouetta la route de plein fouet, après une violente dispute avec toute sa famille, elle s'enfuit. Cela fait un mois que tout va de travers, que tout le monde la détestait, à part Jonathan. Ils aimaient comme deux amants fous. En apprenant la nouvelle, Jonathan l'avait longtemps cherchait et quand il la trouva enfin elle était un équilibre, sur le bord d'un pont en construction. Il avait le temps de courir de criait son nom et elle avait eu juste le temps de dire '' Jamais j'ai aimé autant une personne, adieux mon amour '' et elle sauta, disparut dans la brume, laissant un Jonathan anéanti qui s'apprêtait aussi à sauter, il l'aurait sauté, il l'aurait alors pu la rejoindre, il avait couru vers ce maudit bord de se *Pas de gros mots* de pont et il se tenait là debout et fixait d'un regard triste et apeuré par la suite, apeuré par ce gouffre.
Mais il allait sautait, il avait fermé alors les yeux, avait déployait ses bras et se laissa alors vidait de toute énergie et pica du nez. Mais quelqu'un l'avait attrapé et l'avait fait descendre et c'était comme ça qu'il avait rencontrait Mme. Harvord.
Le revient à la réalité dans un petit sursaut et se leva et partit pour de bon.

*

Elle fixa de ses yeux gris le ciel couvert de minuit qui avait sonné depuis longtemps, les jours son comme elle : fade, sans vie, triste. Son ange lui manque terriblement, elle voulait la revoir, revoir ces deux yeux de couleur acier. Elle eut un pincement au cœur, une souffrance qu'elle ne peut maitrisait. Elle mit sa main sur sa bouche tremblante et reprima un sanglot. Sa fille lui manquait terriblement, Callista lui manquait. Une larme coula doucement sur sa joue, une larme qu'elle s'empressa d'essuyer d'un revers de main. Non pas tout de suite, pas maintenant, quand elle aura vu Callista, là, elle pourra pleurait.
Elle soupira et ferma ses yeux pour maîtrisait au mieux sa tristesse, sa douleur et sa colère. Comment faisait-il ? Comment faisait Sherlock pour rester aussi calme, impassible ; froid devant de telle situation ? D'un côté, elle l'envie son frère, de ne pas ressentir le moindre sentiment, de restait calme à chaque fois, d'avoir ainsi pleinement le contrôle sur chaque situation, même délicates.
Elle sentit des mains qui se posaient délicatement sur ces hanches, elle se retourne légèrement dans un sursaut et put reconnaitre les traits de visage de son grand frère, elle put reconnaitre les yeux étincelants de Sherlcock qui l'attira contre lui.
Elle resta ainsi dans les bras protecteurs de Sherlock qui la berça doucement, une veille berceuse que leur mère, Elizabeth Holmes, leur chantaient. Elle avait fermait ses yeux gris et laissa son esprit se vidait au doux chant de son frère, sa voix grave était si profonde, on pouvait ressentirai de la compassion, de la triste et un brin de colère. Des sentiments qu'elle avait crus ne plus revoir chez lui, mais il est tout de même humais, la preuve ! Il se dit sociopathe, mais ses lui qui à voulut être détective, non parce qu'il s'ennuie, mais parce qu'il veut aider les gens et le voilà, entrain d'enlacer sa jeune sœur, entrain de lui chanter la berceuse de son enfance.
De doux et bons souvenirs gambadaient dans son esprit, des bons, mais aussi des mauvais. Elles ouvraient les yeux à l'un deux et jette un regard à son grand frère. Le doute s'installa en elle.

- Et si... Et si Callista ne revenait pas... Vivante comme tu l'avais insinué ?
- Ne t'inquiète pas Johanna... On va la retrouver, promis.

Johanna ricane légèrement, serra la mâchoire et continue :

- Il faut maintenant s'attendre au pire... N'est-ce pas ?

Il se tut, ne sait pas quoi dire d'autre, il la serra plus contre lui, laissant alors un confortable silence s'installait entre eux. Camille était encore plongée dans ce coma artificiel et Callista resta introuvable, une peur l'envahie, elle avait peur, peur de perdre ses deux anges, ses deux filles qu'elle aime tant. Le fait de ne plus les voir sourire, les voir rire lui faisait peur. Elle se blottit du mieux qu'elle peut, recherchant une chaleur fraternelle, elle voulait que ce cauchemar se termine rapidement, que ses filles soit de retour à la maison, en bonne santé.

*

John fixa les papiers trainant sur le bureau, Johanna dormait maintenant et Sherlock était parti cherchait des informations auprès des SDF. Il soupira, passa énergétiquement ses mains sur son visage fatiguait. Il n'avait rien trouvait de son côté, ils avaient refouillé, avec l'aide de Lestrade et de Donovan, l'usine abandonner. Mais rien, rien à part des flacons et des seringues dans une pièce. Molly était à ce moment même entrain d'examiner le contenu.
Le médecin pianota sur le clavier de l'ordinateur portable à la recherche de quelconque élément, mais rien de ses recherches ne porta ses fruits. Où était maintenant Callista ? Dans quel état allait-il la retrouver ? Enfin s'ils la retrouvent un moment donné...

- Où es-tu Callista ? Murmura-t-il à lui-même.

Il ferma les yeux dans un soupir, il était si fatiguait, il pouvait au moins se permettre un petit somme à prêt tout, son colocataire ne va pas lui en vouloir, si ? Watson se leva et sorti du salon pour monter à l'étage, mais son avancée s'arrêta au bout de trois marches, quelqu'un avait frappé plusieurs fois et bien fort à la porte d'entrée du 221 b Baker Street. Watson descendit les marches de quatre à quatre et arriva rapidement à la porte d'entrée et l'ouvra.
C'était un jeune garçon d'une vingtaine d'années s'il ne se trompait pas, il avait la peau mate et il était perlait par la sueur, il était essoufflé et avait l'air fatiguait.

- Il faut que... J-je... Parler à Sh-sherlock... C-cal...
- Comment ? Mais que se passe-t-il ?

Le jeune homme reprend lentement son souffle et repris depuis le début :

- Je dois parler à... Sherlock... Holmes...
- Il n'est pas là... Que se passe-t-il ? Je peux surement vous aidez ? Aller, rentrez.

Il fit entrer le jeune homme et monta à l'étage avec lui, ils s'asseyent sur les fauteuils.

- Pour commencer, votre nom, comment vous appelez-vous ?
- Je suis Alex, Alex Limyè.
- Alex... Alex... Fit le médecin dans un murmure.

Ce nom lui disait quelque chose, mais il ne se rappelait plus où il l'avait entendu, ici s'en doute ? Où ailleurs ? Non, mais ce prénom lui fit un drôle d'effet qu'il ne peut expliquer.

- Tout va bien Messieurs euh...
- Watson, John Watson. Je suis le collègue de Sherlock Holmes. Il s'éclaircit la voix avant de continuer. Que se passe-t-il ?

Il remarque la surprise d'Alex quand il avait dit qu'il était le collègue de Sherlock Holmes, et un sourire se dessine sur les lèvres du jeune homme.

- Voilà, écoutez-moi bien, car malheureusement, je ne vais pas répéter deux fois ce que je vais vous dire. Je n'ai peu de temps alors je dois faire vite avant qu'il remarque mon absence...

- Qui eux ?

- Ne me coupe pas une seule fois docteure Watson ! Cela remonte il y a des années de ça, Martin vivait dans une famille démunie où régnait violence, sa mère se faisait battre à chaque fois qu'elle faisait quelque chose de travers et lui est sa sœur mendier dans les rues. Le père, lui se droguait, fumé et il était alcoolique. Et puis un jour, il partit très tôt le matin, pour revenir que la nuit, ou bien, il s'absenta durant des jours.
Personnes dans la maison osa lui demander ce qu'il faisait, deux plus tard, la famille roula sur l'or, mais ne les rendaient pas pour autant heureux, mis à part le père. Ce dernier viola censesse la mère et la sœur de Martin, certaine nuit il pouvait les entendre pleuraient et hurlaient. Mais Martin ne resta pas longtemps pur, lui-même fut violé et violenter, battu jusqu'à qu'il saigne, jusqu'à presque qu'il perd connaissance.
Martin découvre ensuite rapidement ce que son père faisait et pourquoi gagnait-il autant d'argent en si peu de temps. Il vendait des jeunes filles, allant de 4 à 17 ans au marché d'esclave.

Suite à ces mots, John senti des frissons li parcourut le dos, Non... Impossible ! Pas à Londres ! Pas ici alors que Scotland Yard surveille bien mieux que quiconque, il voulut lui posait une question, mais Alex s'empressa de continuer, le temps était contre lui.

- Et pas seulement, de la drogue aussi et des armes militaires. Son père se rendit compte rapidement que Martin savait tout, alors il l'avait renouveau battu et lui a dit que s'il ne reprenait pas l'affaire avec lui, sa sœur et sa mère ne seront pas épargner. Il dut accepter.
- Martin... C'est celui qui commande, c'est lui le chef ?
- Sous-chef, il travaille pour son père, je continue. J'ai longtemps travaillé pour Martin, l'aidant à vendre des gamines en piteux état. Je me sens toujours coupable de ce que j'ai fait, j'ai arrêté de travailler pour lui, pour pas que Liora ait honte de moi, mais voilà qu'il est tombé sur les nièces de Sherlock. Dès leurs arrivaient à Londres je les aie surveillé sans relâche pour pas qu'elles tombent entre ses mains. Il ne voulait pas seulement avoir une monnaie d'échange pour que vous, vous John et Sherlock, arrêtaient de mettre vos nez un peu partout. Non, il avait pour projet de les mettent sur le marchait d'esclave, mais étant donner que Camille s'est enfuie grâce à mon aide et celui de Calliste, alors il voulait vendre au plus vite la gamine. Il avait besoin de mon aide.
- QUOI ! Les nièces de Sherlock, vous dîtes ! Et-et... V-Vous avez accepté ?
- Oui, j'ai dû accepter, mais je ne veux pas ! Il m'a menacé de tuer Liora ! Et si je suis là, c'est pour vous dire tout ça.
- Et où est Callista ?
- Disparut.
- Comment ça disparut ?
- Quelqu'un s'est introduit dans l'usine et à découvert la gamine. Il l'a emmené. Martin était furieux.
- Elle n'est plus avec vous ?
- Non.
- Ont peu vous faire confiance ?
- Oui, mwen fè sèman, anvan Mawu, je vous le jure.
- Bien, est-ce tout ?
- Oui, pour le moment, je dois y aller avant que Martin ne se doute de quelque chose.
- Merci, Alex.

Les deux hommes se levèrent et se serraient la main, Alex parti à grand pas. John s'effondra sur le fauteuil, mais que faisait Scotland Yard ! Bon sang ! Comme s'ils n'avaient jamais remarqué ce qui se passait depuis des années ici, à Londres ! Après tout, Sherlock avait une fois de plus raison, ils étaient tous idiots !
Cela fait maintenant une heure que John dormait dans son lit, un sommeil plutôt léger, Sherlock et Lestrade son revenu et John avait tout expliqué. Puis Lestrade avait dû les quittés, bouleversé par cette révélation. Un marché d'esclave sous le nez et la barbe de Scotland Yard, cette révélation avait secouait Greg de tous les sens. Sherlock fixa le plafond, il était allongé sur le canapé, mains jointes sur ces lèvres, la question que tout le monde se posait maintenant était celle si : où se trouve maintenant Callista ? Dans un hôpital ? Demain, ils feront le tour des hôpitaux les plus proches de l'usine. Et si elle ne s'y trouvait pas ? Ou alors ?
Le détective mélomane fut tiré de ses pensées par une personne qui frappa à la porte, dans un soupir désapprobateur, il se leva et descendait les marches. Il ouvre la porte, c'était Molly, avec une feuille à la main. IL s'écarta pour permettre à Molly d'entrée et ils montèrent à l'étage sans un mot.

- Tu as des nouvelles ?
- Oui, ceci peut t'intéressait, ce que contiennent les trois flacons.

Sherlock posa son regard sur elle et l'encouragea à continuer.

- C'est de la Scopolamine*, appelait aussi la drogue des zombies
Il fronça les sourcilles, inquiet par les effets de cette drogue qu'on trouve principalement en Colombie.
- Les résultats son fiable ?
- À 100%...

-----------------------------------------------------------------------------------------------
*Scopolamine : c'est t'une drogue peut connu chez nous, cette substance est incolore, inodore et efface la mémoire de la personne qui la consomme.
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Tour était-il perdu ? Non, il avait encore de l'espoir, Callista est surement à l'abri maintenant et les effets de cette drogue vont bientôt s'estomper Sherlock s'appuya contre le bureau. Les taux se resserrent dangereusement et il fallait faire vite, ils doivent aussi remonter leurs pistes vers Martin, le trouvaient et le ramener à la raison, aussi trouvait sa mère et sa sœur. Ainsi que la petite Liora, il avait tant de choses à faire maintenant. Il soupira.

- Beaucoup de travail nous attend... Peut, tu vérifiais si un hôpital n'hébergeait pas une gamine.
- Oui, bien sûr.

Elle tourna les talons et s'apprêtait à s'en aller, mais Sherlock l'attrapa au poignet et l'attira contre lui et pressa ses lèvres contre les siennes. Molly n'avait pas eu le temps de réagir que Sherlock finit par approfondit le baiser et peu à peu, sa langue se glissa dans la bouche de Molly, hésitante au début et qui finit par la laisser entrer pour de bon. Ils s'embrassaient langoureusement pendant un moment, il finit par séparer sa bouche de celle de la jeune légiste et l'attira plus contre lui, pendant cette étreinte, il l'embrasser au creux de son cou. Les mains de Molly s'emmêlent dans les boucles brunes de son amant, elle devait l'avouer, elle aimait cet homme... Elle l'aimait beaucoup. Sherlock mordait tendrement sa peau et l'embrassa le long de son cou pour revenir sur sa bouche.
Elle détacha un moment sa bouche de celle du détective et put voir les yeux de Sherlock s'instillait de plaisir, Sherlock pica du nez et l'embrassa de nouveau, sa bouche explorait ardemment la sienne, ses bras étaient enrouler autour de la taille de Molly, passant ainsi ses mains sous son chemiser. Les doigts de Sherlock allée et venez sur son dos, elle frissonna légèrement à se contacte si doux, mais froid.
Elle mordait le cou de Sherlock qui gémissait de plaisir, un gémissement qu'elle aimait tant, il passa par-dessus la tête de Molly son chemisier blanc qui retombe sur le sol. Elle s'empressa de s'emparait de sa bouche et de déboutonner la chemise de Sherlock. Depuis le temps qu'elle attendait ça, depuis le temps qu'elle voulait avoir un rapport sexuel avec Sherlock Holmes. Sa chemise tomba, laissant apparaitre sous les rayons de lune, qui souligne ses traits de visage et ceux de son corps, un corps mince et athlétique en un mot : magnifique.
Ils s'enlacèrent et continuèrent de s'embrasser. Sherlock enleva le bouton du pantalon de Molly et descend la braguette. Pour l'instant, Molly l'attira vers le canapé en cuir noir, là, elle s'allongea, Sherlock la domine une fois de plus en hauteur et se faisait pesant sur elle. Le jeune détective se débattait avec les fermoirs du soutien-gorge, quand la lumière du salon s'alluma. Mycroft fit un pas en arrière, surpris de voir son frère sur Molly presque nue.

- Bonsoir Mycroft. Fit le cadet avec un grand sourire.
- Bonsoir... Sherlock.

Le rose monta aux joues de Molly, la voilà dans une situation assez... Délicate. Sherlock, c'était lever et avait remis sa chemise, ainsi refermait la braguette et avait remis le bouton. Il attira son frère loin du salon et Molly se rhabilla dans un soupir. Mycroft et Sherlock étaient maintenant dans le couloir.

- Qui y a-t-il ?
- Je voulais juste savoir s'il y avait du nouveau de ton côté.
- Ohhhhhhhh que oui. Fit Sherlock avec un sourire des plus triomphales.

Sur ces mots, il raconta la visite d'Alex ont 221 b et ce qu'il avait dit à John Watson.

- Intéressant.
- Et il y a ceci, ce que les flacons contiennent.
- Je t'écoute.
- Il contenait de la Scopolamine en liquide, ils ont dû en injecter à Callista.
- Mon dieu... Et avez-vous une idée où elle peut se trouver ?
- J'aillais justement y aller.

Les deux hommes regardaient Molly qui rougissait toujours.

- Eh bien allez-y !

Molly sourit maladroitement et s'en alla. Mycroft retourne vers son frère cadet et lui lance un regard noir. Sherlock soupire et se demande ce que Mycroft puisse encore lui reprocher.

- Quoi.
- Tu l'aimes ?
- Qui ?
- Molly Hooper ! Aimes-tu Molly Hooper ?
- Eh bien, c'est t'une femme charmante, oui plutôt joli et...
- Sherlock ne détourne pas la question.
- Oui.

Il l'avait dit d'un ton calme, mais ferme, sans aucune hésitation et sentiment dans la voix.

- Ne lui brise pas le cœur Sherlock. Fait attention à ce qui dira et à ce que tu feras avec elle. Molly est quand même fragile.

Un sourire nerveux se dessine au coin de ses lèvres et Mycroft s'en alla. Demain, une longue journée les attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Sherly Hooper

avatar

0 Averto
Messages : 64
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Ven 25 Oct - 11:46

Oui je sais, je suis qu'une pauvre sadique qui aime faire souffrir mes personnages XD. Voilà la suite de Sherlock ~ Nouvelle Génération ~ en espérant qu'elle vous plaira ;)et si vous avez du mal à vous retrouvez avec les personnes faite le savoir Smile. Bonne lecture :

Chapitre 8:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullworthrpg.xooit.fr/index.php
Arsène Smith

avatar

0 Averto
Messages : 31
Date d'inscription : 13/08/2013

Feuille de personnage
|:

MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   Ven 1 Nov - 10:27

Bon bon bon... vu que je suis la seule qui commente ici je vais prendre le temps tout pour dire Wink :

Dés le début tu nous mes dans le bains avec ce "éliminer-le", quand je me suis imaginer cette scène et que se fameux Daniel dit éliminer-le avec se tons sadique j'en ai eu des frissons. pauvre Jonathan... Et se coup de poignard dans le bras et ses adieux poignant... Pleure tu m'a fait pleuré, et puis on se demande se qu'elle peut bien chercher après s'être rappeler de tout. Bref Smile Wink, les retrouvailles mon aussi fait pleuré Crying or Very sad.

C'est si beau, si bien écrit, je kif l'histoire, tes chapitres et ta plume I love you 

Continue comme ça et vivement le prochain chapitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherlocknewadventur.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sherlock ~New Génération~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sherlock ~New Génération~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inazuma Eleven [RPG] :: Coin détente :: Créations :: Fanfic-
Sauter vers: